in

Tumeurs, Ail reçu de Mattarella au Quirinal

(Adnkronos) – Le président de la République, Sergio Mattarella, a reçu hier après-midi au Quirinal une délégation de l’Association italienne contre la leucémie-lymphome et le myélome (Ail). L’audience s’est tenue à la veille de la Journée nationale contre la leucémie, le lymphome et le myélome qui est célébrée chaque année le 21 juin, avec l’engagement renouvelé de soutenir la recherche scientifique et de soutenir les patients atteints d’un cancer du sang et leurs familles. Le président de l’AIL, Giuseppe Toro, a offert le drapeau du navire au chef de l’État, protagoniste et symbole du projet « Dreaming of Ithaca », qui navigue chaque année sur les mers italiennes à l’occasion de la fête nationale de l’AIL. dans le but de contribuer à la réhabilitation psychosociale des patients.

Le chef de l’État – lit une note de l’AIL – a souhaité la bienvenue au président national de l’AIL Giuseppe Toro et aux deux vice-présidents nationaux Marco Vignetti et Rosalba Barbieri ; les directeurs, représentant les 83 sections provinciales d’Ail, puis le président du comité scientifique d’Ail William Arcese et les présidents des sociétés savantes opérant dans le domaine hématologique, respectivement Paolo Corradini de la Société italienne Sie d’hématologie ; Alessandro Maria Vannucchi de la Société italienne d’hématologie expérimentale Sies ; Massimo Martino, président du groupe italien de greffe de moelle osseuse Gitmo ; Andrés JM Ferreri de la Fil Italian Lymphoma Foundation et Arcangelo Prete de l’Aieop, l’Association italienne d’hématologie et d’oncologie pédiatriques.

Au cours de la conversation, qui s’est déroulée dans une atmosphère de grande cordialité, les grandes étapes de la longue histoire d’AIL ont été retracées, ses valeurs fondatrices, les activités et les nombreux services offerts aux patients hématologiques ; un soutien constant à la recherche scientifique comme outil premier pour le traitement des cancers du sang, et dont les progrès significatifs ont contribué de manière décisive à l’amélioration de la survie et de la qualité de vie des patients. Le travail précieux réalisé par les bénévoles a été souligné, plus de 15 000 femmes et hommes qui chaque jour donnent gratuitement de leur temps et de leurs compétences dans les services d’hématologie, dans les maisons d’hébergement Ail, et dans les soins à domicile proposés aux adultes et enfants fragiles. , et par sa présence sur les places italiennes lors des campagnes historiques de collecte de fonds « Étoiles de Noël » et « Œufs de Pâques » qui servent à financer l’assistance et la recherche scientifique.

Lire aussi:  Fontana, "Les institutions promeuvent la recherche scientifique sur la sclérose en plaques"

Les représentants de l’Ail – poursuit la note – ont souligné l’importance du réseautage au niveau national et international, la valeur de la collaboration, de l’échange et de la solidarité, valeurs clés pour la communauté scientifique et l’Association. « AIL veut regarder vers l’avenir avec une énergie renouvelée, nous avons des bénévoles précieux et de plus en plus formés qui, face aux difficultés, ne se ménagent pas et ne laissent jamais seuls les patients et leurs familles – dit Giuseppe Toro – nous sommes reconnaissants au chef d’État, Sergio Mattarella , qui a de nouveau souhaité nous recevoir cette année et a écouté avec intérêt nos résultats, nos besoins et nos attentes. Nous sommes sur la bonne voie, celle jamais oubliée et tracée par le professeur Franco Mandelli. Notre objectif est de poursuivre l’alliance concrète avec les centres d’hématologie présents sur tout le territoire national et avec les spécialistes ; nous voulons continuer de manière toujours plus intense les activités des sections de notre Association sur tout le territoire national. Pouvoir être toujours plus proche des patients est notre objectif. Pour ce faire, nous devons constamment sensibiliser les citoyens et les institutions afin qu’elles puissent nous soutenir dans nos efforts ».

L’engagement constant à soutenir la recherche scientifique pour le traitement des cancers du sang par l’innovation a été réaffirmé. L’alliance entre l’Ail, les centres d’hématologie et les sociétés savantes, qui se traduit par une coopération constante en faveur des patients, est à la base des progrès de la recherche qui ces dernières années ont contribué à améliorer la survie et la qualité de vie des patients patients, qui auront de plus en plus la garantie d’accéder à des thérapies innovantes et très efficaces à l’avenir. L’association italienne contre la leucémie, le lymphome et le myélome a réaffirmé son soutien au Gimema – le groupe italien des maladies hématologiques de l’adulte. Gimema est un réseau constitué d’un réseau de 61 laboratoires auquel appartiennent 150 centres cliniques, qui offre des diagnostics précis et un accès équitable aux médicaments innovants à tous les patients quel que soit le lieu de résidence et de traitement et finance des bourses pour les jeunes médecins et chercheurs aux indépendants recherche clinique.

Lire aussi:  Falcone (Simit), 'dans l'avenir des micro-ondes pandémiques pour les patients fragiles'

Bâtir ensemble un avenir sans cancer du sang, c’est le rêve d’AIL – conclut la note – dont la mission se traduit en trois mots : recherche, traitement et sensibilisation. En un an, plus de 20 millions d’euros ont été mobilisés pour soutenir la recherche et les centres du sang, accompagner les patients et les soignants, sensibiliser et informer. En un an, l’Ail a investi près de 6 millions d’euros dans la recherche, finançant 114 études, 70 sections qui soutiennent ces activités dans le domaine de la leucémie, de la recherche clinique, du myélome, du lymphome… En Italie, environ un demi-million de personnes vivent avec un cancer du sang et chaque année, plus de 30 000 nouveaux cas de leucémie, de lymphome et de myélome sont diagnostiqués dans le pays. A la fin de la rencontre, la délégation a remercié le Président Mattarella pour sa proximité constante et son attention à la mission et à tous les projets de l’Association.