in

Soins de santé, Cittadinanzattiva : « Pnrr et pénurie de personnel, assistance territoriale à risque »

(Adnkronos) – En Italie, du nord au sud, on manque de médecins, tant familiaux qu’hospitaliers, mais aussi d’infirmiers et de pédiatres. Dans les zones périphériques et ultra-périphériques de l’arrière-pays, on assiste à la désertification dite sanitaire, c’est-à-dire des territoires où les populations ont des difficultés d’accès aux soins en raison, par exemple, de longs délais d’attente, de la rareté du personnel soignant ou de l’éloignement des livraison au point de service. Et le problème risque de ne pas être résolu par les fonds mis à disposition par le Pnrr. En fait, seulement 16 à 17 % des maisons communautaires et des hôpitaux seront construits dans ces zones. Ce sont les données du rapport « Besoins de santé dans les zones internes », produit par Cittadinanzattiva, et qu’Anna Lisa Mandorino, secrétaire générale de Cittadinanzattiva, analyse dans une interview publiée par Alleati per la salute (www.alleatiperlasalute.it), le portail d’informations médico-scientifiques créées par Novartis.

« La réforme Dm77, liée au Pnrr, met la main sur la désertification avec la création et le renforcement des structures territoriales pour combler les lacunes de l’aide de proximité – explique Mandorino – Cependant, il y a deux points critiques. Ces structures doivent être peuplées, et nous revenons ici au point de départ du rapport, qui souligne à quel point ces chiffres, pour le moment, ne sont pas disponibles pour bloquer le chiffre d’affaires, réduire les frais de personnel, par exemple. Ces années seront donc encore difficiles, nous paierons les conséquences de ce qui n’a pas été fait. Une fois la phase critique franchie, il faut cependant considérer que l’investissement en personnel est structurel et doit être renouvelé. Cela nécessitera des ressources supplémentaires ou est voué à l’échec. »

Lire aussi:  Insuffisance valvulaire tricuspide, intervention transcathéter supérieure aux médicaments

Dans le détail, le rapport révèle que la surpopulation dans les cabinets des médecins de famille et des pédiatres est évidente dans le Nord avec des réalités comme Asti et sa province, avec un seul pédiatre pour 1 813 enfants, contre les 800 requis par la loi. La pénurie de gynécologues hospitaliers, en revanche, touche davantage le Sud. En plus de Caltanissetta, où il y a un spécialiste pour 40 565 femmes, il y a aussi Macerata, Viterbo, La Spezia et trois provinces de Calabre (Reggio Calabria, Vibo Valentia et Cosenza). Contrairement à ce que certains pensent, « l’aide territoriale n’a pas été affaiblie pour renforcer l’hôpital – observe Mandorino – En réalité, c’est la politique de réduction du financement et de réduction des structures et des lits qui a réduit l’accès, tant pour l’hôpital que pour le territoire ».

Outre la pénurie de médecins dans toute l’Italie, poursuit le secrétaire de Cittadinanzattiva, « en raison de la désertification qui s’est produite au fil du temps, notamment pour les infrastructures sanitaires territoriales », « il y a aussi une pénurie d’infirmières, dont le Pnrr parle souvent » car des chiffres « répandus pour certains services, comme les hôpitaux communautaires ».

Le « Pnrr – conclut Maiorino – a le potentiel d’être une intervention qui innove et renforce l’assistance territoriale, mais des connexions doivent être créées et ce qui existe déjà sur le territoire doit être renforcé par un investissement, renforçant le réseau entre les opérateurs, conduisant à un système numérisé médecine pour couvrir même les zones les plus reculées, les plus fragiles et les plus reculées. L’idéal serait que, lors de la construction des Maisons Communautaires en tant que structure, tout ce qui est préparatoire et fonctionnel pour les droits des citoyens soit déjà créé, avec une optimisation et un investissement sur ce qui existe déjà ».

Lire aussi:  Soins de santé, Lega del Filo d'Oro : 5×1000 approche et renforce l'aide aux sourds-aveugles

L’article complet est disponible sur : https://www.alleatiperlasalute.it/i-numeri-del-mese/pnrr-e-carenza-di-personale-cosa-dicono-i-dati.