in

Maladies rares, Paglino (Boehringer) : « Une information plus transparente sur les BPP »

(Adnkronos) – « Il est primordial de se mettre à la place des patients atteints de psoriasis pustuleux généralisé car la GPP est une pathologie qui provoque des douleurs et a des conséquences sur la santé physique, mais aussi sur la sphère psychologique, sur la vie affective et professionnelle des personnes affecté. De plus, comme il s’agit d’une maladie rare, elle se caractérise par de nombreux besoins et nécessités, depuis le diagnostic jusqu’à un traitement correct. C’est pourquoi le rôle de l’information est fondamental, car la connaissance de cette maladie rare doit et peut être grandement améliorée ». Chiara Paglino, directrice médicale de Boehringer Ingelheim Italie, a déclaré à Adnkronos Salute en marge de la conférence de presse « Sur ma peau : vivre avec GPP – Un engagement commun pour les patients vivant avec une maladie rare », promue aujourd’hui au Sénat.

« Notre entreprise – explique Paglino – a décidé de collaborer avec des sociétés scientifiques, des associations de patients, des institutions et des associations qui traitent l’information de manière transparente et vertueuse en soutenant un vaste programme de sensibilisation. Je suis convaincu que les réponses pour ces patients ne peuvent venir que de la transparence et de la virtuosité de cette coalition. La première étape consiste à créer les connaissances correctes qui nous permettent d’orienter toutes nos actions dans la bonne direction ».

Lire aussi:  Gazebo de jardin, la solution parfaite pour rendre les espaces extérieurs uniques