in

Les règles de Shanghai : l’accueil et le caractère sacré de l’hospitalité dans le nouveau roman d’Erri De Luca

À Polignano a Mare, dans le cadre de Il Libro Possibile 2023, Erri DeLuca traite du thème de l’accueil et de la sacralité de l’hospitalité dans son roman « Les règles de Shanghai » (Feltrinelli). L’auteur napolitain présente une histoire intense et profonde où les destins s’entremêlent et se séparent. Comme dans le célèbre jeu de bâtons, les protagonistes du livre se croisent dans leur vie par une nuit froide dans les bois à la frontière entre l’Italie et la Slovénie, lorsqu’un campeur âgé accueille dans sa tente une gitane fuyant un mariage arrangé. Cette rencontre finira par changer le destin de l’un et de l’autre.

Dans le roman, Erri De Luca, avec son écriture évocatrice et engageante, explore les thèmes de l’hospitalité, de la solidarité et de la force des liens humains. À travers les histoires des personnages, l’auteur met en lumière l’importance d’ouvrir les portes aux autres, même lorsque cela comporte des risques et des défis.

« Les règles de Shanghai » est un roman qui invite à la réflexion sur la nature humaine et la valeur de l’hospitalité, amenant les lecteurs à se demander comment ils peuvent contribuer à créer un monde plus inclusif et solidaire.

Les règles de Shanghai sont les règles d’un jeu auquel j’ai découvert que tout le monde a joué. Je pensais que j’étais parmi les rares à avoir utilisé ce jeu quand j’étais enfant, mais tout le monde a joué à Shanghai à la place. Mais dans ce cas, le titre s’appelle ainsi parce que le protagoniste est un vieux monsieur qui utilise ce jeu pour améliorer sa capacité manuelle, car il est horloger et applique ensuite les règles de Shanghai à sa propre vie. C’est-à-dire qu’il ne veut pas passer inaperçu, il veut glisser comme un bâton du tas de tous les autres pour n’être personne dans l’histoire du monde et c’est une vocation assez rare depuis ce temps-là.

Le livre raconte l’histoire d’une rencontre, disons très improbable mais après au final ça rend la vie possible et positive pour qu’on puisse parler de rencontres

Eh bien, ce ne sont pas des exploitations non préméditées, hautement improbables, voire pratiquement impossibles. Mais l’impossible est ce que nous déclarons comme tel jusqu’à ce qu’il se produise quand l’impossible se produit. Ici ça devient inévitable et cette rencontre est une de celles qui produit un frottement une étincelle entre ces deux personnes d’âges complètement opposés un vieil homme et une jeune fille produit une entente une alliance qui n’a rien à voir avec l’affection l’amitié mais justement avec une entente entre deux personnes opposées qui imaginent leur avenir commun

On parle d’inclusivité de l’accueil dans le livre et bien que les dirigeants européens ne soient pas exactement d’accord sur le concept d’accueil sur l’ampleur de l’accueil à faire pour les migrants

Ceux-ci ont toujours entravé les flux migratoires. Une éducation stupide qui n’a pas empêché les flux migratoires de se multiplier parce qu’ils sont plus forts que la volonté de toute volonté de rejet, mais qui produisent pourtant de tristes décimations. Remplissons notre Méditerranée de naufragés et de noyés dans des mers calmes. Nous avons cette séquelle que nous portons avec nous et une séquelle de notre impuissance à gérer les flux migratoires

Lire aussi:  Promouvoir et vendre des produits gastronomiques