in

Le 8 mai à Rome ‘Race for the cure’, prévention et solidarité contre le cancer du sein

(Adnkronos) – Une course pour « vaincre » le cancer du sein. La ‘Race for the cure’ de Komen Italia, la 24e édition, revient à Rome le 8 mai. Rendez-vous au Circus Maximus et cette année, en plus de la traditionnelle marche de 2 km et de la course de 5 km ouverte à tous, il y a pour la première fois aussi un parcours de 8 km réservé aux sportifs de compétition. Mais du 4 au 7 mai, le Health Village ouvrira au Circus Maximus: tous les jours, de 10 à 20, dans les plus de 100 stands et dans les espaces dédiés mis en place par Komen Italia, il sera possible de participer gratuitement à sports, fitness, alimentation saine, psychologie du bien-être, animations et conférences sur la santé et la prévention. Le Village se verra proposer des examens diagnostiques gratuits de dépistage des principales pathologies féminines, en particulier aux femmes qui vivent dans des conditions de fragilité sociale ou économique. La présentation aujourd’hui à Rome au Coni avec la ministre de l’Université et de la Recherche Anna Maria Bernini et le fondateur de Komen Italia, Riccardo Masetti.

La nouveauté de la 24e édition de la Race for the Cure est la présidence de Komen Italia par Daniela Terribile : « La Race for the Cure, cette année encore plus excitante et importante pour moi, représente un extraordinaire relais de solidarité qui, depuis 24 ans, est soutenu par les principales institutions italiennes, des partenaires prestigieux, des fédérations sportives, la télévision et les médias sociaux, des associations médicales et, enfin et surtout, des dizaines de milliers de supporters dans toute l’Italie. C’est un rendez-vous – a ajouté Terribile – qui se concentre sur la protection et le soin de la santé des femmes, une question à laquelle il faut toujours prêter attention, surtout après la triste expérience de la pandémie qui, dans de nombreux cas, a ralenti la prévention des tumeurs et dont nous observons les conséquences amères. Le Circus Maximus de Rome sera peuplé de plus de 25 000 mètres carrés de stands dédiés à la santé et à la promotion de la prévention ».

Lire aussi:  Des internistes prix Fadoi pour la recherche à Alberto Mantovani

« Le Village Santé va également s’agrandir cette année qui, avec ses spécialités médicales de plus en plus nombreuses, constitue un exemple concret d’offre médico-diagnostique, tournée vers la prévention gratuite et ouverte à tous, notamment aux femmes en difficulté. Avec le généreux soutien des professionnels de la santé – a-t-il rappelé – de divers hôpitaux, il sera en effet possible de bénéficier de conseils spécialisés et de tests de diagnostic gratuits dédiés à la prévention à large spectre, égalant et dépassant les plus de 1 500 services fournis l’année dernière sur le même occasion. Nous remercions donc par avance ceux qui rendront tout cela encore possible cette année ». La cérémonie d’inauguration du Village Santé est prévue le jeudi 4 mai à 10h30 au Circus Maximus en présence des institutions. Ensuite, pendant trois jours, de 10h à 18h, dans le Village Santé, des tests de diagnostic et des conseils spécialisés seront proposés gratuitement en collaboration avec la Fondazione Policlinico Gemelli Irccs, qui travaille en synergie avec Komen Italia depuis plus de 20 ans dans des initiatives promouvoir la prévention et la santé des femmes.

« Nous sommes ravis de rejoindre à nouveau ce projet de prévention bien structuré et très réussi – déclare Marco Elefanti, directeur général de la Fondazione Policlinico Gemelli Irccs – en raison du lien fort que nous entretenons avec Komen Italia et de l’objectif commun de protéger la santé des femmes. En effet, chez Gemelli, un grand nombre de femmes atteintes de cancer trouvent un accueil et des soins de pointe. En 2022, il y avait 49 348 patients atteints de cancer traités dans notre polyclinique, dont 63,7% de femmes (plus de 31 430), 1 995 pour un cancer du sein. Cette année, nous participons à cet événement extraordinaire dédié à la prévention, aimé de la population romaine et au-delà, avec une série d’innovations destinées à un public encore plus large ».

Lire aussi:  Agressions contre le personnel soignant, données OMS et Inail