in

Iavarone (Iss) : « Dans les sites pollués +20% de pathologies en début de vie »

(Adnkronos) – « Le rapport Sentieri identifie certains problèmes critiques parmi les enfants résidant dans les sites contaminés italiens. Nous avons examiné 46 sites et l’étude a analysé le profil de santé, de mortalité, d’hospitalisation et de risque de malformations congénitales des populations résidant dans ces zones. Dans ces lieux pollués, le document met en évidence, l’an dernier, une augmentation de 20 % des pathologies des premiers stades de la vie, mais aussi une augmentation des malformations congénitales dans sept des 21 sites couverts par le registre. Des données qui se confirment même dans les tranches d’âge les plus avancées ». Ainsi Ivano Iavarone, membre du Département Environnement et Santé de l’Institut Supérieur de la Santé, commente les données de la ‘VI édition du rapport Sentieri’ de l’ISS, en marge de la troisième conférence nationale ‘Soigner c’est prendre soin ‘ organisé par l’Ail (Association contre la leucémie, le lymphome et le myélome) intitulé ‘Impact environnemental et risque sanitaire’, qui s’est déroulé aujourd’hui à Rome.

« On souligne – ajoute l’expert – une augmentation de 3,5 % des enfants âgés de 0 à 19 ans hospitalisés pour des causes naturelles et d’environ 4 % des jeunes hospitalisés pour des maladies respiratoires. Nous pensons que ces cas méritent une étude analytique car les enfants sont plus vulnérables aux effets de la pollution environnementale », a conclu Iavarone.

Lire aussi:  Maladies rares, Paglino (Boehringer) : « Une information plus transparente sur les BPP »