in

De MotoGp vient des airbags pour les personnes âgées contre les fractures des chutes

(Adnkronos) – Chaque année en Italie, environ 120 000 personnes chutent en se cassant le fémur : majoritairement dans la tranche d’âge entre 80 et 89 ans (59 %), surtout des femmes et souffrant majoritairement de fragilité osseuse avec des taux de chutes, et de complications associées, ce qui augmentent significativement avec l’âge et doublent chez les plus de 75 ans (données ISS). La technologie des voitures de course MotoGP à deux roues vient à leur aide. Après plus de 5 ans d’expérimentation au sein de D-Air Lab, start-up de recherche et développement née de l’expérience de Dainese, ‘FuturAge’ est arrivée en production et commercialisation : une ceinture équipée de capteurs capables de reconnaître les mouvements du porteur et d’activer l’airbag uniquement en cas de besoin – c’est-à-dire avant de tomber au sol – protégeant les hanches et la tête du fémur d’éventuelles fractures, et envoyant simultanément un message avec ses coordonnées GPS à trois numéros d’urgence.

Est-il plus dangereux d’atteindre 350 km/h dans la ligne droite du Mugello ou de perdre l’équilibre à la maison quand on a 75 ans et que l’on souffre d’ostéoporose ? Les développeurs de FuturAge sont partis de la réponse à cette question et après 5 ans de travail la réponse est arrivée. « Les chutes sont très fréquentes chez les personnes âgées et augmentent avec l’âge – explique Giuseppe Sergi, directeur de la gériatrie à l’hôpital universitaire de Padoue – 30% de la population âgée tombe au moins une fois par an et plus de 50% tombe plus une fois par an ; cela entraîne un risque élevé de fractures avec toutes les conséquences qui en découlent ».

Lire aussi:  Été, appel pédiatre : 'pas de devoirs, vacances, temps libre c'est autant que livres'