Truc n°762 : Laissez pousser !

Posté dans 2012/05/28 par Grenouille Citadine

Il est encore de bon ton de tondre sa pelouse à ras, afin qu’elle ressemble le plus possible à une moquette issue du magasin… Pratique pour marcher, certes, mais est-il vraiment utile de réduire un coin de nature à l’état de revêtement synthétique ? Quel animal, insecte, escargot, scarabée, papillon, crapaud, musaraigne, peut encore survivre dans 2 cm d’herbe exsangue ?

Plutôt que d’avoir peur de la nature et de ses “mauvaises herbes”(?!), il est en fait plus simple de choisir le compromis, et de se garder à la fois une partie de pelouse pour s’asseoir et marcher, et une autre partie réservée aux boutons d’or, marguerites, oxalis, graminées et papillons. Comme ça tout le monde est content : vous, et le biotope. D’autant que, petit avantage très sympathique, cela vous fera moins de pelouse à tondre !!! Au pire choisirez-vous de faucher votre prairie l’été venu, histoire de faire le ménage dans ces hautes herbes.

Et puis entre nous, n’est-ce pas plus joli pour le regard ? Est-il vraiment nécessaire de vivre à la campagne et d’y refuser la nature dans son jardin, comme dans les étranges maisons ci-dessus ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 comments on “Truc n°762 : Laissez pousser !

  1. je laisse toujours un morceau du jardin en friche, ça change chaque année et lorsque on se dit qu’il faut tondre, on se demande si la tondeuse va pouvoir avaler toute cette herbe, sinon on ne tond jamais à ras mais avec une lame haute, cela évite que l’herbe (je ne parle pas de pelouse ou de gazon car c’est plutôt un mélange d’herbes, de trèfles, de pâquerettes, il y a même un lupin arrivé là par hasard qui oblige le conducteur de la tondeuse à tourner autour) ne grille trop rapidement quand il fait beau.

  2. Bonne idée ce compromis ! Et comme dit Coscha on peut effectivement modifier les frontières chaque année, ça doit en plus faire comme si on changeait un peu de jardin :).

  3. Mamulette on said:

    C est notre philosophie également laisser en friche une partie et tondre juste un chemin
    Et c est très drôle de marcher au milieu des herbes aussi haute que nous ,j ai l impression d être une petite fille encore au milieu des coquelicots fous qui s étalent dans ma “jungle”.
    Et c est incroyable le nombre de jolies fleurs sauvages qui s installent librement et qui font vivre le lieu

  4. Flo on said:

    Comme je ne peux pas laisser pousser l’herbe chez moi pour cause d’allergie sévère aux graminées de toute la famille, j’ai un autre truc : je tonds le plus haut possible (c’est 7 cm avec ma tondeuse électrique), et souvent. Comme cela les lézards et crapaud se faufilent quand même dans l’herbe, le trèfle peut fleurir, et elle n’est pas assez haute pour que les graminées fleurissent. Je garde des zones sauvages dans le jardin, où je laisse pousser ce qui vient, et des zones semi-sauvages (mélange de fleurs mellifères, par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

100840Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>