Truc n°737 : empiler les pots de yaourt vides

Posté dans 2012/02/28 par The Green Touch

Au lieu de jeter les pots de yaourt vides au fur et à mesure, conservez les dans un sac à part. Au-delà d’un certain nombre, les empiler, puis les jeter.

C’est un “truc” donné par l’une des amies de ma mère et que je trouve très ingénieux.

En procédant ainsi elle peut jeter plus de pots de yaourt dans un même sac poubelle (puisque, rappelons-le, ils ne sont pas recyclés partout ; bien se renseigner pour leur éviter un détour inutile au centre de tri).

Elle évite ainsi de payer une taxe supplémentaire (lorsque le nombre de sacs poubelle autorisés par famille est dépassé), mais cela a aussi un intérêt écologique plus large.

Il faut moins de camions pour transporter le même nombre de pots ; on économise de l’essence, il y a moins d’émissions carbone.

Et c’est d’autant plus important que ces mêmes pots de yaourt peuvent faire un nombre élevé de kilomètres avant de pouvoir être traités. Par exemple, là où je vis, dans le nord de la Norvège, nos pots de yaourt sont recyclés (oui, certes)… en Allemagne !

Sinon, pensez à réutiliser vos pots comme des godets pour vos semailles (Truc n°301).

Source photo © La Fée Crochette

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

10 comments on “Truc n°737 : empiler les pots de yaourt vides

  1. Ma grand-mère rempli ses pots de déchets avant de les mettre à la poubelle. Ainsi, il ne prennent presque pas de place.

  2. Est ce qu’en France les pots en plastique se recyclent, ensuite si c’est le cas pour les conserver, il faut les laver, non? je ne comprends pas bien, ce truc là.

  3. L’incroyable bilan carbone d’un pot de yaourt (ou yogourt au Québec!) !
    Il est difficile de se rendre compte du circuit incroyablement complexe que réalisent les différents éléments de ce pot de yaourt.
    Il faut penser au papier, à l’aluminium et à la colle de l’opercule ainsi qu’à l’encre pour imprimer, puis il y a les fruits acheminés dans une usine pour être transformés en confiture pour repartir à nouveau, le lait prélevé dans des fermes pour être transformé en yaourt, le pétrole qui sert à faire le plastique qui sert à faire le pot …etc …etc…En tout, ce sont environ 9115 km qui sont parcourus pour que notre petit pot sorte de l’usine !
    Alors voici une façon facile de remédier à tout cela,bien plus écologique et économique.La yaourtière vous permet de préparé en 4 à 12h votre yaourt avec les éléments de votre choix (idéalement issus de l’agriculture biologique)
    Voici le lien vers l’enquête de l’émission l’épicerie : http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_liste101_200812.shtml#
    Le lien pour l’achat de celle recommandé par l’émission: http://www.amazon.com/Yogourmet-104-Electric-Yogurt-Maker/dp/B000N25AGO
    Source: http://avenirsanspetrole.over-blog.com/article-resilience-et-alimentation-54660658.html

  4. m-christine on said:

    Je fais comme la grand-mère de Clémentine, et mon pot vide me sert aussi pour débarrasser les assiettes de leurs déchets avant d’aller dans le lave-vaisselle (c’est aussi efficace qu’une spatule). Je précise que pour chaque repas je mets mes déchets sur un papier à jeter (recyclage d’emballages de produits à la coupe par exemple) posé sur mon plan de travail, ainsi je peux faire un petit paquet le plus compact possible pour la poubelle.

  5. Maude on said:

    Je partage l’avis d’Edith : pourquoi ne pas supprimer le problème d’accumulation et/ou de perte d’espace dans les poubelles dû aux pots de yaourts en faisant ses propres yaourts dans des pots en verre réutilisables à l’infini (et de dimensions variables qui peuvent convenir à tous). ça prend 10 minutes !
    Mais je crois qu’il est bon de rappeler qu’on peut tout à fait faire des yaourts SANS yaourtière ! Inutile de dépenser vos sous dans un appareil qui consomme tellement d’énergie lors de sa fabrication et de sa durée de vie (et accessoirement pas mal de place dans les placards).
    Voilà comment je procède depuis des années sans avoir acheter aucun matériel que je n’avais déjà :
    _ je fais bouillir 1/2 litre de lait dans une casserole
    _ pendant ce temps je mélange un autre demi-litre avec 1 yaourt du commerce (qu’on peut remplacer par des ferments lactiques disponibles dans n’importe quel magasin bio) + l’équivalent de 2 pots de yaourt (le précédent que je remplis en fait ) de lait en poudre. Le tout dans un saladier avec une cuillère en bois, tout ce qu’il y a de plus courant dans une cuisine.
    _ quand le lait dans la casserole arrive tout juste à ébullition je le verse dans le saladier avec l’autre préparation
    _ je mélange puis je verse dans des pots en verre
    _ si on est en hiver, je pose directement les pots (ouverts) dans une cocotte (en inox, en fonte ou n’importe quel matériau qui stocke la chaleur), je met le couvercle et j’installe la cocotte pour une nuit à proximité d’un radiateur qui chauffe faiblement mais de manière constante. Le lendemain matin je mets les yaourts au frigo, deux ou trois heures après je déguste 🙂
    _ si on est en été, je verse 5 cm d’eau chaude (frémissante mais pas plus) dans la cocotte puis je dispose les pots et je mets le couvercle. Et le lendemain, idem : frigo puis dégustation.

    En résumé : 10 min de préparation pour près de 1,5kg de yaourt, le tout pour maximum 2€ et 0 pot en plastique dans la poubelle !

  6. Merci chers lecteurs et lectroces pour vos commentaires:

    Nous aurions dû préciser en rappel:

    Evitez les déchets en amont avec les yaourts
    Faites vos yaourts vous-même sans yaourtière: Truc n°580 https://www.untrucparjour.org/2011/02/02/truc-n580-les-yaourts-sans-yaourtiere/

    Ou avec : https://www.untrucparjour.org/2008/06/01/truc-n78-je-fais-mes-yaourts/

    Ne jetez pas vos yaourts: faites du pain
    https://www.untrucparjour.org/2010/02/13/truc-n446-recycler-ses-yaourts/

  7. Je ne fais pas mes yaourts moi même (notre consommation est trop faible, 3 ou 4 par semaine pour les adultes, et pareil pour notre Petit Lutin, avec 3 laits différents : vache, chèvre et brebis, ce serait bien trop compliqué à gérer !). Mais au marché local auquel nous allons faire nos courses et où nous achetons donc nos yaourts, les producteurs ont mis en place un système de consigne pour les pots en verre. Ainsi pas de déchets non plus !

  8. @ lenaetcie : les pots de yaourts ne se recyclent pas, on doit les jeter avec les ordures ménagères…
    @ Clem : génial la consigne ! Bien entendu cela ne peut se faire qu’avec un producteur local…
    Moi aussi je fais mes yaourts avec des pots de verre, mais quand j’achète des yaourts tout prêts, on est 5 à en manger et on les empile avant de les jeter…
    Par contre pour garder ses pots de yaourts pendant quelques jours avant de les jeter, ils ont intérêt à être bien curés sinon bonjour les odeurs 😉

  9. Lavande on said:

    Comme on ne peut pas les mettre dans les sacs de recyclage (Belgique), je dois les jets. Je fais donc dans le plus simple (yaourth, crème desserts et autres du même genre).

    1. Pour les empiler faut qu’ils soient propres sinon merci l’odeur.. donc je ne lave que ceux qu’on garde pour les bricolage ; comme on est entre 4 et 8 à la maison, au final c’est ça de gagné comme temps sur la vaisselle.
    2. Et pour que ça prenne moins de place, ceux qui ne vont pas au bricolage, on les écrase. Les enfants adorent. Ils en sont parfois à se battre pour avoir le droit de sauter sur les petits pots pour leur “faire la peau, gros moche paquet qui va même pas dans la poubelle bleue”. Tout raplapla, le petit pot qui ne sera pas gardé ne prendra presque pas de place dans la poubelle.

    Par contre mon sac est plus lourd… qu’en pensent les trois messieurs de Bruxelles propreté qui passent deux fois par semaine, je n’en sais rien (mais on fait pas dans le grand sac, il serait décomposé avant d’être plein ^^).

    PS : et bien sur comme chez d’autres, les petits pots qu’on ne peut que jeter sert aussi souvent pour récupérer les déchets du repas, des bricolages du jour, etc. Il n’est écrasé que si on ne peut rien en faire d’autre.

  10. Marie-Claude Bélanger on said:

    J’ai l’habitude de faire mon propre yaourt, alors ça évite le problème des pots. C’est vraiment simple à faire en faisant réchauffer le lait la veille pour ensuite l’inoculer avec une cuiller à table de yaourt déjà fait. Le lendemain matin c’est prêt à mettre en pot et à servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

102865Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>