Truc n°604 : aérer son compost

Posté dans 2011/03/18 par Grenouille Citadine

 

  • déchiqueter/couper tous les déchets trop gros, comme tailles d’arbre, longues herbes, etc… qui sinon se décomposeront beaucoup plus lentement
  • maintenir le compost dans un état ni trop sec, ni trop humide. Pour ce faire, il est préférable qu’il soit à l’ombre pour ne pas se dessécher, et il faut mélanger à parts à peu près égales déchets azotés (verts et humides) avec les déchets carbonés (secs). Notons que si les tontes de pelouse fraîches sont déconseillées, elles peuvent composter si on les a laissé sécher quelques jours sur le sol avant de les ramasser – elles seront alors mi-azotées, mi-carbonées.
  • Enfin, retourner régulièrement son compost à la fourche est une des clés du succès ! C’est le meilleur moyen de répandre dans tout le tas les micro-organismes qui aident à la décomposition des végétaux : plus vous remuerez, plus vite la tas diminuera.

Pour plus d’informations, vous trouverez des indications complémentaires ici, ici ou . Et si vous n’avez pas encore pris la fourche, il est tout juste le temps de le faire. Le moment où le compost est le plus naturellement actif étant l’automne et le début du printemps.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One comment on “Truc n°604 : aérer son compost

  1. Mike on said:

    Vous pouvez mettre autant de tontes fraîches que vous voulez si vous les aérez tous les jours. La montée en chaleur sera impressionnante, accélèrera le séchage de l’herbe et participera à la stérilisation du reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

103574Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>